19. Les rêves : difficiles à construire, faciles à détruire

De wiki diateino.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire : Accueil

chapitre précédent : 18._Rapide,_flexible_et_concentré

chapitre suivant : 20._La_vie_dans_un_avenir_post_institutionnel


19. Les rêves : difficiles à construire, faciles à détruire

De par leur nature, les rêves sont évanescents. Ils scintillent longtemps avant de briller. Et quand ils scintillent, ce n'est pas particulièrement difficile pour un parent ou un enseignant ou un gang de pairs de les éteindre.

Créer des rêves est plus difficile. Ils sont souvent liés à l'endroit où nous grandissons, à qui sont nos parents, et si oui ou non la bonne personne entre dans notre vie.

Se contenter du rêve peu réjouissant d'un emploi stable et ennuyeux n'est pas d'une grande aide. Rêver d'être sélectionné - trié sur le volet pour passer à la télévision ou retenu dans une équipe ou choisi pour être chanceux - n'est pas très utile non plus. Nous perdons notre temps et le temps de nos élèves lorsque nous mettons en place des chimères qui ne leur donnent pas les moyens de s'adapter (ou, mieux encore, diriger) lorsque le monde ne fonctionne pas comme ils l'espèrent.

Les rêves dont nous avons besoin sont des rêves autonomes. Nous avons besoin de rêves se fondant non pas sur ce qui est, mais sur ce qui pourrait être. Nous avons besoin d'étudiants qui peuvent apprendre à apprendre, qui peuvent découvrir comment se motiver et qui sont assez généreux et assez honnêtes pour s'engager avec le monde extérieur pour réaliser leurs rêves.

Je pense que nous faisons un excellent travail de destruction de rêves, au moment même où les rêves auxquels nous nous accrochons ne sont pas assez audacieux.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils