29. Le revers de la peur : l’enthousiasme

De wiki diateino.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire : Accueil

chapitre précédent : 28._L’exploitation_de_l’instinct_d’effacement

chapitre suivant : 30._L’âge_industriel_a_imprégné_toute_notre_culture


29. Le revers de la peur : la passion

Il n'y a réellement que deux outils disponibles pour un éducateur. Le plus simple est la peur. La peur est facile à réveiller, facile à entretenir, mais définitivement toxique.

L'autre outil est la passion. Un enfant qui adore les dinosaures, le base-ball ou la biologie va apprendre par lui-même. Il va travailler dur pour obtenir plus d'information, et mieux encore, développer un raisonnement.

La passion peut vaincre la peur—la peur de perdre, d'échouer, d'être ridiculisé.

Le problème est que la passion individuelle est difficile à produire à grande échelle—difficile à inscrire dans le modèle industriel. Ce n'est pas fiable. C'est certainement plus difficile à créer pour de grandes masses de personnes. Bien sûr, il est facile d'obtenir un palais des congrès rempli de congressistes pour supporter un candidat, et encore plus facile d'engager les masses au stade Wembley, mais la passion qui alimente les rêves et crée le changement doit venir de l'individu, et non pas d'un demi-dieu.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils