31. Doute et certitude

De wiki diateino.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire : Accueil

chapitre précédent : 30._L’âge_industriel_a_imprégné_toute_notre_culture

chapitre suivant : 32._Jouer_à_chat_ou_lire_de_la_poésie_?


31. Doute et certitude

La structure industrielle de l'école exige que l'on y enseigne des choses dont on est sûr. Des choses évaluables. Des choses sans l'ombre d'un doute. Après tout, si les sujets sont ouverts aux défis, qui va les défier? Nos étudiants. Seulement les étudiants ne sont pas là pour lancer des défis, ils sont là pour être endoctrinés, accepter et obéir.

Notre nouvelle vie civique, scientifique et professionnelle cependant, est entièrement basée sur le doute. Elle est basée sur le questionnement du statu quo, le questionnement des revendications marketing ou politiques, et surtout, le questionnement sur "qu'est-ce qu'on fait ensuite?".

L'obligation de la nouvelle école est d'enseigner le doute raisonnable. Pas le doute irraisonnable du provocateur délirant, mais le doute fondé sur les preuves du scientifique qui se pose des questions et le doute fondé sur le raisonnement du débatteur habile.

Le paramètrage industriel ne laisse pas beaucoup de place au doute. Le travailleur d'une chaîne de montage n'est pas censé remettre en question la conception d’une voiture. L'employé de la compagnie d'assurance n'est pas censé suggérer des améliorations dans l'établissement des comptes.

Dans l'ère post-industrielle, cependant, les bons emplois et le réels progrès appartiennent seulement à ceux qui ont la confiance et l'expérience dans l'utilisation de la méthode scientifique pour questionner l'autorité et ré-imaginer une meilleure réalité.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils