4. Pourquoi l'école ?

De wiki diateino.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire : Accueil

chapitre précédent : 3._Retour_sur_les_bancs_de_l'école_(mais_pas_celle_qu'il_faut)

chapitre suivant : 5._Colonne_A_et_colonne_B


4. Pourquoi l'école ?

Cette question semble tellement évidente qu'elle vaut à peine d'être posée. Et pourtant il y a beaucoup de réponses possibles. En voici quelques-unes (je parle ici d'éducation publique ou privée à grande échelle, de la maternelle à l'université) :

Pour créer une société culturellement accordée.

Pour développer la science et la connaissance et accroître le savoir comme but en tant que tel.

Afin de renforcer la civilisation tout en donnant aux gens les outils nécessaires à la prise de décisions éclairées.

Pour former les gens à devenir des travailleurs productifs.

Au cours des trois dernières générations, la quantité d'école que nous avons fourni au public a grimpé en flèche - plus de gens passent plus d'heures scolarisés que jamais auparavant. Et le coût de cette scolarité est en hausse encore plus rapide, avec des milliards de dollars qui sont dépensés pour l'école sur une énorme échelle.

Jusqu'à récemment, l'école a fait un travail fabuleux sur un seul de ces quatre buts sociétaux. Tout d'abord, les trois autres:

Une société culturellement accordée : l'école est loin d'être aussi bonne que la télévision. Il y a un énorme fossé entre l'expérience culturelle vécue dans une école de banlieue sous-financée et surpeuplée, et celle vécue dans une école de centre-ville bien financée. Il y a une distinction culturelle importante entre celui qui quitte le secondaire sans diplôme et un diplômé de Yale. Il y a des abîmes significatifs dans le simple fait de trouver la méthode scientifique utile - le lieu de votre scolarité en dit long sur ce qui vous a été enseigné. Si le but de l'école est de déposer les fondations d'une culture partagée, le résultat est très loin du potentiel réel.

L'accroissement du savoir comme but en tant que tel : Nous dépensons une fortune pour enseigner la trigonométrie à des enfants qui ne la comprennent pas, ne l'utiliseront pas, et n'étudieront plus jamais les mathématiques de leur vie. Nous investissons des milliers d'heures à exposer des millions d'étudiants à la fiction et la littérature, mais nous aboutissons à une situation où la plupart d'entre eux ne lira plus jamais pour son seul plaisir (une étude a révélé que 58 pourcents de tous les Américains ne lisent jamais pour le plaisir, après avoir obtenu leur diplôme). Dès que nous associons la lecture d'un livre à un examen futur, nous avons loupé le coche. Nous haussons constamment le niveau pour devenir professeur d'université, mais nous multiplions le nombre de thésards qui n'enseignent pas et qui ne sont pas particulièrement productifs en termes de recherche non plus. Nous enseignons les faits, mais la quantité de connaissance véritablement absorbée est infime.

Les outils pour prendre des décisions intelligentes : Même si à peu près toute la population occidentale a subi des années de scolarité obligatoire, nous voyons toujours plus de croyances dans des théories infondées, de mauvaises décisions financières, et de mauvais planning familial et communautaire. Le lien des gens avec la science et les arts est pour le moins ténu, et la perspicacité financière du consommateur moyen est pitoyable. Si l'objectif était de relever les normes de la pensée rationnelle, la réflexion sceptique, et la prise de décisions utiles, nous avons échoué pour la plupart de nos citoyens.

Non, je pense qu'il est clair que l'école a été conçue avec une fonction particulière en tête, et c'est ce que l'école a produit pendant cent ans.

Nos grands-pères et nos arrière-grands-pères ont construit l'école pour former les gens à avoir une vie de travail productif dans le cadre de l'économie industrialisée. Et cela a fonctionné.

Tout le reste est un sous-produit, un effet secondaire (parfois heureux) du système scolaire que nous avons construit pour former la main-d'œuvre dont nous avions besoin pour l'économie industrialisée.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils