47. Le programme scolaire est un moyen, non une fin en soi

De wiki diateino.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire : Accueil

chapitre précédent : 46._Au_cœur_de_la_pédagogie

chapitre suivant : 48._Le_moment_d'hésitation_causé_par_le_statu_quo


47. Le programme scolaire est un moyen, non une fin en soi

Retour sur l'objectif initial de l'école: nous avions besoin d'enseigner aux citoyens à être obéissants (être de bons travailleurs), à consommer ce que les marketeurs leur vendent (pour maintenir la croissance de l'industrie), et à être capable de rester sages (pour être de bons travailleurs).

Les programmes scolaires sont une façon de renforcer ces idées. Bien sûr, il y avait quelques petites choses (comme l'arithmétique et la capacité à lire) que tous les peuples civilisés avaient besoin, mais nous avons continué à en ajouter à la liste, créant une liste sans fin de sujets à confronter aux étudiants pour tester leur obéissance. En regroupant l'apprentissage (une bonne chose) avec l'obéissance (une chose importante à l'ère industrielle) et la consommation (indispensable pour les marketeurs de masse), nous nous sommes emmêlés. Nous sommes venus à la conclusion que l'augmentation de ces trois facteurs de front était ce que la société voulait, et nous en avons souvent utilisé un pour obtenir plus des autres.

Bien sûr, ceux qui étaient en charge de créer les programmes scolaires se sont concentrés sur la partie académique.

Dans un premier temps, nous avons utilisé les livres et la mémorisation comme méthode directe d'enseignement de l'obéissance. Ensuite, cependant, alors que nous avons mieux compris la structure de la pensée, nous avons créé un curriculum qui couvrait les connaissances qui comptaient vraiment.

Mais qui comptaient pour qui?

L'école est encore basée sur l'obéissance, la conformité et la consommation, mais maintenant, à ça s'ajoute des heures d'apprentissage forcé sur la façon dont fonctionne réellement le monde. Le problème est que nous ne le vendons pas bien, ce n'est pas assimilé, c'est cher, et ça ne reste pas.

Maintenant que l'obéissance est moins importante et que l'apprentissage compte plus que jamais, nous devons avoir le courage de les dissocier. Nous pouvons reconstruire l'ensemble du système autour de la passion et non de la peur.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils