49. Docile, local, bon marché

De wiki diateino.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire : Accueil

chapitre précédent : 48._Le_moment_d'hésitation_causé_par_le_statu_quo

chapitre suivant : 50._Le_problème_de_la_compétence


49. Obéissant, local, bon marché

Telles étaient les trois conditions requises pour la plupart des emplois, durant la plupart du XXe siècle. Seulement après que vous répondiez aux trois critères était testé votre compétence. Et la compétence était beaucoup plus important que le leadership, la créativité, ou le génie.

Si vous avez postuliez pour être un opérateur de chariot élévateur, un réceptionniste, un vendeur d'assurance ou une infirmière, vous vous présentiez avec un curriculum vitae (la preuve d'un historique d'obéissance), vous vous présentiez (la preuve que vous viviez à proximité), et vous connaissiez le salaire de l'offre (bien sûr).

L'école n'avait rien à voir avec la partie "locale", mais elle avait travaillé dur pour inculquer la notion que rendre votre travail dans les temps tout en s'assurant qu'il répondait précisément aux normes de l'enseignant était le meilleur moyen de progresser.

Et elle vous a certainement appris à accepter ce que les personnes en autorité vous donnaient, de sorte que le salaire était le salaire, et vous l'acceptez jusqu'à ce que quelqu'un vous en offre un meilleur.

De cette manière, chaque élève avait déjà eu un "emploi" : dès l'âge de cinq ans, un emploi stable, avec une ribambelle de managers donnant des instructions. Ainsi sont rentrés au coeur même de nos vies les ingrédients pour la conformité et la main d'oeuvre pas chère. Le côté local était un bonus.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils