72. La Khan Academy, un exemple parmi d'autres

De wiki diateino.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire : Accueil

chapitre précédent : 71._Les_cours_le_soir,_les_devoirs_pendant_la_journée

chapitre suivant : 73._La_tactique_Slader


72. Au-delà de Khan Academy

Jetez un oeil à Udacity.com, co-fondée par Sebastian Thrun qui, jusqu'à récemment, était un professeur titulaire à l'Université Stanford. Son but est d'enseigner des cours à 200 000 étudiants simultanés. Et pourquoi pas?

Il rapporte que dans le dernier cours qu'il a donné à Stanford, toutes les personnes qui ont obtenu une note parfaite n'était pas dans la classe du tout. L'ensemble des majors étaient à distance, aussi éloignées qu'en Afghanistan. Bon nombre d'étudiants regardaient un cours jusqu'à vingt fois ou plus parce qu'ils étaient tellement concentrés sur l'apprentissage de ce qu'il avait à leur enseigner.

J'ai partagé un exemple après l'autre de ce qui se passe lorsque nous combinons des étudiants motivés avec des ressources éducatives spécifiques et de qualité délivrées numériquement. Il est facile de voir comment cela fonctionne pour les programmeurs informatiques et les étudiants en mathématiques, pour ceux qui veulent apprendre un art ou comprendre un roman (non pas pour un diplôme, mais parce que c’est quelque chose qu’ils prennent à coeur).

Et pourtant, comme toutes les choses liées à la production toujours croissante de l'économie en réseau, les exemples ne se compte plus. "Oui," les gens ont dit après qu'Amazon ait vendu quelques livres, “ça marche pour les livres spécialisés, mais ça ne marchera jamais pour les romans.” Et puis, après que les éditeurs commencèrent à vendre un tiers ou plus de leurs romans en ligne, les sceptiques ont dit que ça ne marcherait jamais pour les DVD, les MP3 ou les tablettes de chocolat. Ça a pourtant marché.

Tout comme les achats en ligne ont explosés, une hausse inexorable due à l'efficacité des connexions créées par le net, l'accès numérique à l'information va affecter tout ce que nous apprenons.

Ce que nous ne pouvons pas faire cependant, c'est numériser la passion. Nous ne pouvons pas forcer l'élève à vouloir fouiller et découvrir de nouvelles perspectives en ligne. Nous ne pouvons pas simplement dire, «ici», et supposer que les élèves feront le travail difficile (et effrayant) de passer par dessus des montagnes et conquérir leurs peurs.

Sans l'école pour établir la structure et pousser nos étudiants, la plus grande bibliothèque numérique du monde est inutile.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils