97. Pour mieux comprendre la question de la station-service

De wiki diateino.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire : Accueil

chapitre précédent : 96._Les_grandes_entreprises_ne_créent_plus_d'emplois

chapitre suivant : 98._Le_coût_de_l'échec_n'est_plus_le_même


97. Pour mieux comprendre la question de la station-service

"Combien de stations-service y a-t-il aux États-Unis?"

Une de ces questions pièges dont parle William Poundstone. Des entreprises comme Google et Microsoft sont réputées pour utiliser ces questions obtues (quel est le prochain chiffre dans la séquence suivante: 10, 9, 60, 90, 70, 66 ...) souvent pour faire en sorte que les demandeurs d'emploi se sentent inadéquats et sous pression.

Ce n'était pas mon but. Il y a quelques années, lorsque je faisais du recrutement, j'ai souvent posé la question des stations-service, car dans un monde où vous pouvez recherche n'importe quoi sur Internet, je trouvais fascinant de voir ce que les gens pouvaient faire avec une question pour laquelle ils ne pouvaient rechercher la réponse (parce que, dans ce cas de toute façon, ils n'avaient pas d'ordinateur pour les aider).

C'est le seul genre de questions qui importent aujourd'hui.

Si la formation qu'on donne aux élèves à l'école ou à l'université est conçue pour les aider à mémoriser quelque chose que quelqu'un d'autre pourrait trouver sur Internet, c'est du temps perdu. Temps qui aurait dû être consacré à enseigner aux élèves comment se tromper.

Comment se tromper utilement.

C'est une compétence qui doit accompagner les rêves.

P.S. Après avoir posé cette question à plus de cinq cents personnes dans les entretiens d'embauche, je peux vous dire que deux personnes m'ont envoyé une copie de la page appropriée sur Statistical Abstract (quel gâchis), et deux autres personnes ont dit, "je n'ai pas de voiture "et ont quitté l'entrevue.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils